Dans le monde de l’industrie et de la construction, les essais mécaniques doivent être réalisés avec précision pour assurer sécurité, conformité et mise aux normes d’un produit avant sa mise sur le marché. Ce sont des études qui ont pour but de déterminer une loi de comportement des matériaux sujets à l’expérience. L’extensomètre, le dynamomètre et le banc de traction universel sont utilisés lors de ces études.

L’extensomètre

L’extensomètre est un appareil qui mesure essentiellement l’élasticité ou les déformations d’un matériau par rapport à une contrainte (force d’extension) qui peut être définie ou aller jusqu’à la rupture afin de déterminer le point de rupture. Il est utile lors d’essais mécaniques de tractions ou de compressions. Son utilisation est indispensable pour la construction de grandes infrastructures car permet de déterminer le vieillissement de matériaux de composition de chaque site. L’on peut ainsi mettre en place dans le temps la fréquence des entretiens et maintenance pour garder les infrastructures sécuritaires pour les usagers. Il existe plusieurs types de déformations à prendre ne compte avec la nature des contraintes exercées pour que l’expérience aboutisse : la déformation plastique (irréversible), la déformation élastique et le fluage.

Dynamomètre

Le dynamomètre est un instrument de mesure de la force. Sa forme initiale se compose d’un ressort de raideur connue ou une jauge de déformation pour déterminer la valeur de la force d’un matériau, qui est fonction de la raideur du ressort. Les dynamomètres sont aujourd’hui plus sophistiqués et intègrent dans leur fonctionnement les nouvelles technologies. Ces nouvelles versions de dynamomètre sont électroniques et le ressort est remplacé par un capteur de force. On parle alors de dynamomètre numérique, dont le système use de la jauge de déformation d’un extensomètre pour capter les contraintes qui seront converties en tensions électriques et affichées en unités de force sur l’écran dont est muni le dispositif.

Banc de traction universel

La machine d’essais universelle est utilisée pour plusieurs tests mécaniques normalisés en laboratoires ou sur un site industriel. Ces tests consistent surtout à étudiées les comportements mécaniques d’un matériau de construction pour aboutir à la valeur de la force maximale précédant sa rupture. La mesure de cette force peut se faire en traction comme en compression. La machine de traction universelle combine ainsi les techniques d’un dynamomètre et d’un extensomètre pour faire aboutir les expériences nécessaires.

Articles similaires