Un interverrouillage peut être défini comme étant un dispositif qui vous empêche de faire une manœuvre inappropriée, ou qui met le système dans un état sûr si vous faites une erreur. On propose aujourd’hui un focus sur ce système.

L’importance de ces systèmes

La santé et la sécurité sont des éléments importants dans tous les secteurs, mais plus particulièrement dans le secteur du pétrole, du gaz et de la chimie, qui est classé parmi les secteurs à risques majeurs. Les opérations sont censées être sûres lorsqu’elles sont effectuées correctement, mais les choses peuvent devenir catastrophiques lorsqu’elles ne le sont pas. Les opérateurs ont généralement tendance à prendre des raccourcis qui peuvent conduire à des erreurs. En fournissant des systèmes d’interverouillage, on s’assure que l’erreur humaine est éliminée en suivant le processus correct qui doit être exécuté en étapes prédéterminées.

Dans le contexte de la sécurité, les verrouillages peuvent empêcher un utilisateur d’effectuer des actions dangereuses ou minimiser le risque d’actions dangereuses en mettant la machine dans un état sûr lorsqu’une manœuvre dangereuse se produit. A titre d’exemple, une protection peut être verrouillée pour empêcher le fonctionnement de la machine lorsqu’elle est retirée, ou une commande peut être verrouillée pour la rendre non opérationnelle si une condition dangereuse en résulte. Les dispositifs de verrouillage de sécurité peuvent avoir des caractéristiques supplémentaires ou combinées pour réduire les risques.

Exemples d’interlocks

De nombreuses normes de produits imposent l’utilisation de dispositifs de verrouillage dans les équipements industriels et dans les produits de consommation courante. Voici quelques exemples de produits de consommation intégrant des dispositifs d’interverrouillage :

  • Le retrait de la protection d’un robot culinaire empêche le fonctionnement du moteur et de la lame, réduisant ainsi les risques de blessures dues à la rotation de la lame (exemple de protection) ;
  • Le retrait de la porte d’accès au filtre d’une chaudière à air pulsé empêche le fonctionnement du moteur de la soufflante et le contact éventuel avec la lame de la soufflante et/ou le risque de recirculation des gaz de combustion (exemple de protection et risque secondaire de recirculation) ;
  • Le sélecteur de vitesse d’une voiture permet de démarrer le moteur uniquement en position de stationnement, ce qui empêche l’opérateur de démarrer le moteur en vitesse et le possible mouvement inattendu du véhicule (exemple de commande) ;
  • L’impossibilité d’ouvrir la porte d’un lave-linge pendant le cycle d’extraction à grande vitesse empêche l’accès au tambour rotatif ou arrête la rotation du tambour à l’ouverture de la porte (exemple de protection ou de commande).

Comment l’interverouillage fonctionne-t-il ?

Bien que beaucoup pensent souvent qu’un « verrouillage » est simplement une méthode de sécurité qui repose sur un interrupteur électromécanique (comme un interrupteur de fin de course ou un interrupteur magnétique) pour exécuter la fonction de verrouillage, les mécanismes d’interverrouillage modernes peuvent prendre la forme d’autres capteurs et actionneurs. Actuellement, de nombreux fournisseurs d’interrupteurs de verrouillage proposent entre autres des interrupteurs magnétiques multipolaires, des interrupteurs à clé de forme unique et des dispositifs cachés enfouis dans des composants structurels.

C’est ainsi que le rideau lumineux à faisceau unique situé au bas d’une porte de garage sert de verrouillage pour inverser la porte afin qu’elle ne se ferme pas sur un enfant ou un animal. La commande d’homme mort d’une souffleuse à neige moderne agit comme un verrouillage en plaçant la souffleuse dans un état sûr (moteur arrêté ou frein de lame activé) lorsque l’utilisateur quitte les commandes pour atteindre la goulotte d’éjection. Le thermocouple d’une cuisinière à gaz empêche le dégagement de gaz non brûlé s’il n’y a pas d’allumage du gaz. Une barrière immatérielle, un dispositif à levier saisi et un thermocouple sont des exemples de capteurs et d’actionneurs de verrouillage.